Restauration d'une radio "batteries" de marque Carton : les premiers soins !


Il est de ces appareils, lorsqu'on les decouvre, on se demande quoi en faire.

Cette radio des années 20, de marque "Carton" (Gisors, France) fut découverte en ... 2004 et ramenée à la maison en 2007 ! Cette collection avait demandé plusieurs voyages, qui furent étalés sur plusieurs années pour raisons familiales...

Et puis, vu l'état de cette radio... elle a été laissée de côté pendant encore des années et a bien failli être démontée pour récupération des pièces. Mais finalement... récupérer les pièces, pour en faire quoi... les stocker sans peut-être jamais les réemployer ?
Voila pourquoi elle est restée dans son triste état encore quelques années.

Si l'électronique était encore quasi complète, l'ébénisterie avait subi des dommages assez lourds, et irréparables pour moi.
Seulement, voilà... en 2012, via un forum, un intervenant se propose de restaurer cette magnifique ébénisterie ! Dès lors... Le restauration était envisageable à partir du moment ou la boiserie était remise en état.

Plusieurs pages décrivent cette importante restauration, qui s'est étalée sur plusieurs années.


Radio batteries Carton

Oh la la ! Voila l'état de ce beau poste lors de sa découverte...

Ebénisterie ravagée, indicateur manquant et face avant en ébonite abîmée par les ultraviolets : cette radio est restée des décennies dans un grenier, près d'une fenêtre exposée au soleil !

Radio batteries Carton

Cette ébénisterie, avec ses beaux décors de marqueterie, était magnifique.

Mais que de dégâts ! Le panneau arrière était carrément arraché, par contre le couvercle y tenait encore, par la charnière qui  était restée  intacte. Et les deux côtés ne tenaient quasiment plus au panneau de fond.

Radio batteries Carton

A peine "mieux" côté droit.

Ce poste a du subir une chute, ou a été sévèrement brutalisé dans le passé...

Radio batteries Carton

Non seulement la face avant a été décolorée par le soleil mais en plus elle est sacrément sale... Il y manque aussi le galvanomètre indicateur, mais côté électronique c'est le seul composant absent.

Première tentative de nettoyage, pour voir... Puf ! Cet essai a démontré qu'il faudrait démonter tout pour faire cela convenablement.

Radio batteries Carton

Premières photos de l'électronique...

C'est un poste à réaction à 3 lampes, assez classique. Une lampe pour la haute fréquence, une lampe de détection et une lampe basse fréquence. Le couplage entre la détectrice eet la basse fréquence est fait par transformateur. 

Radio batteries Carton

A droite sur la face avant se trouve le condensateur variable d'accord primaire, et en dessous le sélecteur de gamme d'ondes. Les selfs se trouvent dans la boîte noire à droite.

Au milieu de la face avant se trouvent les 3 rhéostats de réglage de chauffage des lampes et en dessous le variomètre permettant de régler la réaction.

Radio batteries Carton

Le transformateur de couplage basse fréquence (étiquette blanche "Monopole") est branché entre la détection et la lampe basse fréquence.

Sur la face avant, le condensateur variable et les selfs du circuit secondaire.

Radio batteries Carton

Une vue sur le variomètre servant à la réaction. Une des deux selfs (la couronne extérieure) est fixe, tandis que la petite à l'intérieur est mobile, et commandée par le bouton en face avant.

Les fils allant au galvanomètre manquant sont toujours présents.

Radio batteries Carton

Le relevé du schéma.
La lampe de sortie est ici une pentode, ce qui est assez inhabituel sur ce genre de poste plutôt du milieu des années 20. Ce n'est pas sa seule particularité, le commutateur 2-4 en face avant permet de passer l'écoute entre deux lampes et quatre. Sauf qu'ici il n'y a que 3 lampes ! Proablement une évolution d'un modèle plus ancien, qui était bâti au départ avec 4 lampes (deux en BF, un peu comme le SBR Ondolina).

Radio batteries Carton

De nombreuses autres photos de l'intérieur furent prises avant le démontage total.

Ici, la caisse est vide et les éléments plus ou moins remis en place, avant envoi pour restauration.

Radio batteries Carton

La face avant est constituée d'un panneau d'ébonite fort épais (10mm), avec inscriptions gravées puis peintes.

C'est déjà plus propre après un premier nettoyage, mais l'ébonite a perdu son éclat aux endroits exposés au soleil...

Radio batteries Carton

Vu l'épaisseur du panneau, et des gravures, un abrasage léger suivi d'un bon polissage est envisageable.

Après quelques opérations de polissage, cela devient mieux !

Radio batteries Carton

Pendant ce temps, l'ébénisterie a fait un voyage jusqu'en Bretagne.

Entre le voyage aller et le retour, un an s'est passé. Assez logique vu la quantité de travail à y faire pour remettre en ordre toute cette belle construction...

Bien sur, pendant tout ce temps, la restauration de cet appareil a été stoppée, mais d'autres projets ont été menés ! Restaurations et constructions...

Même si cette ébénisterie était fortement endommagée, autant faire un bon colis tout de même !
Et pareil pour le retour, cette solide caisse (+ emballage intérieur) ont été ré-utilisés !

Ci-contre, la caisse au retour, fin 2013.

Radio batteries Carton

Alors la, chapeau ! Quel travail spendide !

Elle est comme neuve, et même mieux : neuve, carrément.

Encore un tout grand merci à vous, Philippe !!

Radio batteries Carton

Incroyable ! En comparant les photos "avant" et celles-ci, c'est vraiment une résurrection.

Cette ébénisterie a retrouvé toute sa splendeur d'antan.

Radio batteries Carton

La face avant remise en place provisoirement, pour voir et faire une photo...

Les inscriptions sur cette face devraient être refaites, mais on voit déjà l'avancement.

En fait, à ce stade, le plus "gros" de cette restauration est fait. Il ne reste plus qu'à nettoyer les autres organes et remonter l'électronique.

Radio batteries Carton

Cependant, pour différentes raisons pratiques, cette restauration va être suspendue entre 2013 et fin 2019 ! L'envie n'en manquait pas mais le temps bien, et il y avait d'autres projets, aussi...

Voila donc le début du nettoyage des pièces. Brosses, bassine d'eau savonneuse et même dentifrice... Inhabituels outils sur le plan de travail d'un électronicien !

Radio batteries Carton

Pour le nettoyage des pièces métalliques (visserie en cuivre), du vinaigre, de la laine d'acier 000 et  toujours la brosse à dents...

Travail de patience et bout des doigts tout noirs !

Radio batteries Carton

L'ensemble des pièces nettoyées, en cours de sèchage.

Les pièces visibles dans la partie inférieure droite de la photo sont celles d'une batterie anodique "Tudor", rénovée en même temps...

Radio batteries Carton

Le polissage de la face avant (pour retrouver au mieux l'aspect lisse de l'ébonite) avait partiellement effacé les inscriptions. Heureusement l'ébonite était gravée assez profondément, il "suffit" donc de repeindre ce marquage.

Usage ici d'un tube encreur blanc : cette encre tient sur presque tous les supports.

Radio batteries Carton

Après application, il faut nettoyer l'excédent d'encre le plus vite possible, car elle sèche très vite !

Des petits morceaux de papier essuie-tout sont prêts à l'emploi. Ne pas repasser deux fois sur l'ébonite avec un papier venant d'être utilisé... Absorber d'abord l'excédent par application (comme un buvard), puis essuyer avec un autre papier...

Radio batteries Carton

Tant d'années après avoir été démontée, cette plaque d'ébonite retrouve enfin sa place dans l'ébénisterie !

Remontage progressif : ici les deux sélecteurs de gamme de fréquences, et les bornes du haut-parleur. Pour plus de facilité de travail, le couvercle a été ôté.

Radio batteries Carton

Enfin, cette radio reprend forme... enfin !

Le variomètre de réaction, les trois rhéostats de chauffage et les bornes antenne  - terre (latérales) sont maintenant en place. Le condensateur variable d'accord secondaire aussi, mais ici sans son bouton ni cadran gradué.

Radio batteries Carton

Du côté gauche de l'ébénisterie se trouvent les bornes d'alimentation.

Les voila remontées aussi !

Radio batteries Carton

Cela se complète bien...

Le milliampèremètre et le bouton - cadran gradué du condensateur d'accord secondaires sont remis en place.

La suite de cette restauration : les composants et le recâblage.


© Radiocollection.be, Thierry Magis 2019-2020




Retour page réparations

Page accueil