Restauration d'une radio "batteries" de marque Carton : les composants et le recâblage !


Voici la suite de la restauration de cette radio "batteries" de marque Carton.

Après la remise en état de l'ébénisterie et de la face avant (à lire ici), voici la seconde partie : la réparation des composants et le recâblage.


Radio batteries Carton

Ah zut ! Le condensateur d'accord primaire a un souci mécanique.

L'axe de ce potentiomètre est double, l'extérieur commande les lames. L'axe intérieur commande une seule lame, pour l'accord précis. Et cet axe intérieur est totalement bloqué... Essai avec du dégrippant, mais il va sans doute falloir démonter ce composant pour le décaler...

Pendant les étapes décrites ci-dessous, traitement de ce composant au dégippant, on verra bien.

Radio batteries Carton

Et une autre panne, un grand classique des radios des années 20 !

Le secondaire du transformateur de couplage basse fréquence est coupé...

Radio batteries Carton

Les inscriptions sur le boîtier mentionne "toroïdal", et c'est vrai !

Le transformateur est de forme torique est est collé dans le fond du boîtier.

Radio batteries Carton

Aïe ! Le dessus du transformateur est brunâtre... Cela ne "sent" pas bon !

Et effectivement, ce n'est pas au niveau des connexions que la coupure se trouve, mais bien dans le transformateur... Et il est fort bien collé, c'est indémontable (et quand bien même, rebobiner un tel transfo...). Il va falloir monter un transformateur de remplacement !

Radio batteries Carton

Les supports des lampes, après le nettoyage.

Ces sockets sont particuliers. Le support de base (fixé au coffret) est fixe mais le support de la lampe lui-même est suspendu par les connexions internes, faisant ressort. C'est des supports prévus pour éviter de transmettre des vibrations aux lampes. Très belle construction de ces composants.

Radio batteries Carton

Il y a quand même des bonnes surprises.

Les condensateurs de ces époques sont souvent encore bons et c'est le cas ici. Leur capacité est tout à fait celle indiquée sur le composant. Ici un condensateur marqué 3/1000 (lire sur ces vieux composants : de µF), donc 3nF. Et c'est sa valeur mesurée !

Radio batteries Carton

Et point de vue isolation, cela donne quoi ?

Eh bien, c'est pas mal du tout ! Pas le moindre courant de fuite sous 210V DC.

Radio batteries Carton

Par contre, celui-ci a un petit souci.

Sous 193V, il présente déjà un courant de fuite de 20µA. Et si on monte à 250V, la déviation de l'aiguille est maximale, soit 100µA.
Comme ce condensateur de 150pF est placé entre l'anode de la lampe 1 et la grille de la lampe 2, il est préférable de le remplacer.
A cet endroit, son isolation doit être parfaite.

Ce condensateur est visible sur la photo ci-dessous (ce n'est pas le composant entouré en noir, mais l'autre).

Les trois autres condensateurs fixes de ce poste sont donc encore bons, malgré qu'ils soient presque centenaires au moment de la restauration de cet appareil !

Radio batteries Carton

Au niveau des composants défectueux, l'unique résistance de ce poste est coupée.

Il est indiqué 4Ω sur le corps de ce composant, mais ce n'est pas une résistance de quatre Ohms ! C'est l'ancien marquage : les résistances en Ohm sont marquées d'un ω (oméga minuscule) et les résistances en MΩ sont simplement marquées Ω (oméga Majuscule). C'est donc une résistance de 4MΩ ! Valeur logique pour son usage ici (résistance de fuite de la grille de la lampe 2).

Radio batteries Carton

Ces vieilles résistances sont composées d'un bâtonnet de carbone dont les extrémités sont serties dans les connexions à vis.

L'ensemble est recouvert d'une matière isolante assez cassante, puis le tout est glissé dans un tube en genre de rhodoïd. De chaque côté du tube, une coupelle métallique de fermeture, tenue en place par un écrou. Un second écrou molleté permet la connexion (voir photo ci-dessus).

Radio batteries Carton

Ici la réparation consiste à placer une petite résistance de 4,7M / 0,25W sur le bâtonnet, en la connectant sur les deux vis. Ensuite, enrobage du tout avec du Teflon de plombier, puis remise en place dans tube d'origine ! Remontage des coupelles latérales (qui vont faire contact avec les fils de la nouvelle résistance) et ensuite des écrous de serrage.

Radio batteries Carton

Le câblage d'origine était un peu bordélique (voir les photos sur la première page de cette restauration).

La récupération des conducteurs d'origine étant souhaitée, on recâble dans le même style...

Radio batteries Carton

Le câblage derrière la façe avant.

Cela prend forme... Le test de la basse fréquence va pouvoir avoir lieu bientôt !

Radio batteries Carton

Vue sur le transformateur basse fréquence de remplacement.

Ces transfos élévateurs de tension ont été très utilisés dans les montages des années 20 : ils permettaient un gain en tension entre étages assez appréciable. Les lampes d'époque ne produisaient pas une grande amplification.
Bien sur, la bande passante de ces transformateurs ne permet pas une reproduction audio de grande fidélité, mais les haut-parleurs (diffuseurs électromagnétiques ou encore à pavillon) utilisés à l'époque n'étaient pas de grande qualité non plus !

Radio batteries Carton

Les lampes d'origine étaient absentes, et de toutes façons il s'agit de ces anciennes européennes à 4 broches. Il y avait deux triodes (probablement A409 et A410) ainsi qu'une pentode à broche latérale pour la grille 2 (probablement une B443 ou similaire).

Il y a bien quelques lampes de ce type dans mon stock, mais pour réutiliser et tester, autant construire des lampes de remplacement ! Trois bases d'anciennes lampes (cassées) forment les nouveaux sockets. Ici un support en cours de préparation.

Radio batteries Carton

Ceci est le support qui servira pour la pentode de remplacement. Les fils souples sont soudés aux anciennes broches, et pour la connexion latérale, percement d'un trou et pose d'une vis M3, avec le fil de connexion.

Le support à l'avant plan est un miniature 7 broches, qui va être utilisé avec une pentode type DL95 / 3Q4. Pour que son filament fonctionne en 4V, il faut lui ajouter deux résistances de 12Ω en série. Ces résistances sont déjà soudées sur le support.

Radio batteries Carton

Les connexions réalisées (et isolées avec  des bouts de thermorétactables), le petit support entre en partie dans l'ancienne base 4 broches.

Voila la pentode de sortie (V3) prête. Les deux autres lampes (V1 et V2) utilisent des DF91 / 1T4 montées en triodes (G2 reliée à l'anode). C'est le même système de socket / base de remplacement, sans connexion latérale. Les résistances série avec le filament on ici une valeur de 27Ω chacune.

Radio batteries Carton

Et voila les trois lampes de remplacement !

A gauche la pentode de sortie (dès que je met la main sur un plus bel écrou M3 molleté...), et au milieu et à droite, les deux triodes HF / détection. Les sockets sont fixés avec un peu de silicone-colle à la base d'époque.

Radio batteries Carton

Maintenant qu'il y a des lampes prêtes, il est temps de tester la basse fréquence de cette radio.

De gauche à droite : un ancien diffuseur de test (déjà utilisé à l'époque pour le test de l'Ondolina), la radio avec les lampes V2 et V3 en place, une alimentation.

Radio batteries Carton

L'alimentation a été construite en 2003, voir la description ici...

Radio batteries Carton

Les deux lampes en place. Le signal BF est appliqué à la grille de  la lampeV2 par un condensateur de 22nF.

Musique !

Radio batteries Carton

Ce n'est vraiment pas de la hi-fi mais quel plaisir d'entendre ce vieux poste sortir de la longue léthargie...

Bien sur, pour que cela fonctionne, ne pas oublier la pile de polarisation négative de la grille de V3 ! A droite sur la photo...

Radio batteries Carton

2mA de courant d'anode pour V2 .

Valeur logique avec les alimentations fournies : environ 50V sur l'anode de cette lampe (et 80V sur l'anode de V3). V2 est polarisée dans ce montage pour détecter, et pas vraiment pour amplifier de façon linéaire un signal audio appliqué à sa grille sans autre forme de procès ! Cela distorsionne, mais cela marche !

Voila la situation au 09 janvier 2020, à suivre ! Cette page sera remise à jour au fur et à mesure de l'avancement des travaux.

La première partie de cette restauration : Premiers soins : l'ébénisterie et la façe avant..


© Radiocollection.be, Thierry Magis 2019-2020




Retour page réparations

Page accueil