Re-construction d'un système «Digimatic»...


La première page de ce projet a expliqué les motivations et les premiers aspects techniques de la chose.

Maintenant, entrons dans le vif du sujet, avec la réalisation pratique !

installation Digimatic

Le but final est bien de reconstituer un tel système, fonctionnel !

Photos, explications du brevet et relevé partiel du câblage des modules d'origine servent de base au projet, voir la première page d'analyse et de recherche.

Il y aura donc un rack de pilotage (le Digimatic), 2 decks  K7 et 8 lecteurs de CD.

Projet de grande ampleur, qui va mobiliser du matériel et des heures d'étude et de montage.

Le matériel étant en cours de "rassemblement", certains travaux préparatoires peuvent déjà commencer.

Considérations "philoso-techniques" d'abord . La découverte de l'intérieur d'un rack de Digimatic original pose la question suivante : faut-il rénover cette électronique ancienne, ou faut-il la conserver telle quelle, et reconstituer une électronique de pilotage de conception un peu plus récente ?

Regardons à nouveau les photos des modules retrouvés en juillet 2020.

installation Digimatic

Le long circuit de base a été scié en plusieurs morceaux.

Si il est aisé de comprendre comment se connectaient alimentation et vu-mètre, les autres connexions sont plus compliquées à appréhender à la première appproche.

installation Digimatic

Par exemple, le petit circuit imprimé avec les potentiomètres et les transistors. Est-ce le sommateur audio ? Ou est-ce le circuit de détection de signal (revoir la première page pour analyse) ?

En l'absence des schémas, il faudrait tout relever et en déduire le câblage original entre les différents circuits imprimés, et entre ceux-ci et la connectique externe.

installation Digimatic

Relever le schéma d'une telle carte n'est pas très compliqué, mais...

Ces modules n'ont plus été mis sous tension depuis 25 ou 30 ans. Il y aura sans doute pas mal de pièces (condensateurs) à changer... Et il faudra reprendre tous les réglages (pas moins de 6 par module) ! Enfin, les amplis opérationnels sont des TAA765A, composants anciens, devenus difficiles à trouver...

installation Digimatic

L'état du câblage : tous les fils ont été coupés lors du démontage. Et vu qu'il y a peu de couleurs différentes, pour s'y retrouver...

Aucune critique vis-à-vis de la personne qui a démonté ce système, il a fait de la récupération du boîtier rack, du transformateur, des connecteurs...
Mais heureusement, il avait rangé l'ensemble des cartes plutôt que les jeter !

Réellement, remettre en état d'origine cette électronique va demander un très gros travail d'étude, de remontage et de restauration.

De plus -sans faire le malin- quelque chose "ne me plaît pas" dans cette conception. En effet, les signaux de pilotage des lecteurs sont bien interfacés par des relais, mais ces signaux reviennent par la connectique jusque sur ces cartes.

Et je préfère de loin les "laisser dedans", c'est à dire installer les interfaces dans les lecteurs, et y amener les signaux provenant de la commande. Cela évite un mélange possible de tensions, ou une perturbation des signaux de commande (qui sont multiplexés dans les lecteurs).

De plus, des opto-isolateurs sont certainement utilisables à a place des relais, pour les commandes envoyées aux lecteurs.

La décision vient donc naturellement des constats précédents :

  • Reconstruction totale de l'électronique avec de la circuiterie CMOS et amplis-opérationnels récents.
  • Interfaçage des commandes des lecteurs par opto-coupleurs installés dans les lecteurs.
  • Connectique repensée entre le rack et les lecteurs, à défaut d'avoir retrouvé des infos sur ce qui existait d'origine.
  • Peut-être placement de relais dans la nouvelle électronique, pour entendre les "clic-clic" des commutations, comme à l'époque...
  • Conservation telle quelle l'électronique originale, qui sera installée dans un coffret transparent, pour pouvoir être vue comme elle fut réalisée à l'époque.


Puisque les deux decks K7 sont déjà retrouvés, commençons par voir leur interfaçage.

installation Digimatic

Ces decks cassettes JVC TD-X401 sont bien assemblés, la plaque de fond peut être démontée pour accès aux deux côtés du circuit imprimé.

C'est de l'électronique 80's : encore pas mal de câbles en nappe dans l'appareil, mais c'est correct.

installation Digimatic

Le schéma de raccordement des différents boutons de commande. Ils sont multiplexés et des diodes sont utilisées.

En remplaçant le bouton + diode par une jonction C-E d'un transistor NPN d'un opto-coupleur, cela doit fonctionner...

installation Digimatic

Pour faire un essai, l'opto-coupleur restera bien "en l'air"... Les fils vert et jaune vont au circuit du deck (sortie opto), les fils bleu et orange (LED de l'opto) vers une alimentation, pour test.

Cela fonctionne, pas de souci...

installation Digimatic

Le schéma de l'interface prévue.

Fiche 4 pôles, à visser (genre micro de C.B.) côté signaux provenant de l'unité de commande. Les opto-coupleurs et leurs résistances seront montés sur un bout de circuit imprimé, et connexion vers l'électronique du lecteur par fils colorés + petit connecteur entre ces fils et le circuit des opto-coupleurs...

installation Digimatic

Eh bien ! Câblons cela pour de bon puisque cela fonctionne !

Les 5 fils sont soudés directement sous le circuit imprimé.

installation Digimatic

Le connecteur qui viendra sur le circuit ajouté est serti sur les fils provenant de l'électronique du lecteur.

Ces connecteurs avec détrompeur, à sertir, sont bien pratiques...

installation Digimatic

Remontage du lecteur.

La fiche de connexion vers l'unité de commande sera placée sur le fond du boîtier, le circuit avec les opto coupleurs à proximité. Reste à percer le trou pour la fiche ... ouch !

Voila voila ! Cette page va être actualisée au fur et à mesure de l'avancement des travaux, et sans doute même l'ajout d'une 3e page vu l'ampleur du "chantier" !

Et il reste du boulot au moment de la mise en ligne (12 juillet 2020) :

  • Placement des fiches et des opto-coupleurs dans les deux decks K7.
  • Peut-être remplacement des courroies des decks K7, un des deux "pleure" par moments.
  • Interfaçage des lecteurs de CD - ce sera réalisé quand 8 appareils auront été trouvés, pour le faire "en série".
  • Etude de l'électronique du nouveau Digimatic.
  • Commande des composants et pièces.
  • Réalisation du design de l'appareil reconstruit, préparation du boîtier et de la face avant.
  • Réalisation de l'électronique.
  • Mise au point de l'ensemble.
  • ...

La suite des travaux sera décrite ici, au fur et à mesure de l'avancement des travaux !

Retour première page Digimatic


© Radiocollection.be, Thierry Magis 2020

Retour page constructions

Page accueil