Réparation d'enceintes Sansui modèle SP-2500.


Sansui SP-2500

La Hi-Fi ancienne est intéressante aussi ! 

Voici du matériel japonais typique des années 70 : une paire d'enceintes Sansui SP-2500. 

Des grosses caisses, très lourdes !

Sansui SP-2500

En ôtant une des grilles de protection, on découvre un woofer de 30cm, deux médiums de 10cm et un tweeter central, avec une pièce métallique installée devant.  

Les haut-parleurs sont en très bon état, pas de suspensions polyuréthane qui partent en poussière, mais bien des bonnes suspensions "entoilées". 

Tout solide que cela paraisse, un des deux woofers ne donne plus de son ! 

Sansui SP-2500

Vérification faite, ce n'est pas les connexions internes, ni le filtre. La mesure de la résistance de la bobine donne une valeur infinie, il y a donc coupure quelque part...  Voila donc venu le temps de la réparation !

Le haut-parleur défectueux est ôté de la caisse. Il s'agit d'un instrument fort lourd !   


Sansui SP-2500

Vu de derrière, un aimant de bonne taille. Pour du matériel de 1973, pas mal...    

A ce stade, contrôle de la continuité des fils souples reliant la membrane au bornier : c'est en ordre. La coupure st donc au niveau de la bobine mobile ou d'une connexion à proximité. Aïe ! 

Sansui SP-2500

Pour atteindre la connexion de la bobine mobile, il faut ôter le dôme central. Précautionneusement, avec un cutter on arrive à couper l'ancienne colle. 

La bobine mobile est de belle dimension, bobinée sur aluminium, ce qui laisse supposer une bonne tenue en puissance de ce haut-parleur.

Sansui SP-2500

Vue rapprochée sur la bobine mobile et l'entrefer de l'aimant.     

A ce stade d'observation, je constate que la connexion de droite a un aspect curieux (vu à travers la colle) ... Un examen à la loupe confime la bizarrerie à cet endroit.

Sansui SP-2500

Un peu de recherche pour découvrir l'endroit supposé de la coupure.

Pas simple d'accès, tout est collé avec un produit difficile à enlever... il faut gratter précautionneusement pour ne pas déchirer la membrane et surtout être vigilant afin de ne pas laisser tomber des particules dans l'entrefer de l'aimant !


Sansui SP-2500

C'est bien à cet endroit qu'il y a une coupure ! Près du support aluminium, on retrouve la continuité de la bobine. Ouf ! Plus qu'à faire un premier essai en soudant un conducteur provisoire. 

Vue rapprochée sur la connexion d'essai. Le fil venant de la bobine mobile était bien coupé presque contre le support aluminium.     


Sansui SP-2500

Connexion définitive, collée au silicone une fois refroidie. 

Il est important que cette connexion soit bien solide mécaniquement : un haut parleur de basses, cela bouge bien !    


Sansui SP-2500

Une fois la connexion réparée et testée, on peut recoller le dôme. 

Utilisation de colle spécifique pour haut-parleurs, il m'en restait de la réparation de mon système Bose. Il faut évidemment avoir enlevé tous les résidus de l'ancienne colle avant de tenter de recoller le dôme...  Ici encore, calme et sérénité pour ne pas abîmer le haut parleur !   


Sansui SP-2500

Voila le tour complet fait... 

Faire cela tranquillement, il ne faut en aucun cas avoir de la colle qui tombe dans l'entrefer !    


Sansui SP-2500

Une fois le dôme remis en place, réalisation d'un joint extérieur. 

Cette colle devient transparente en sèchant, pas de souci...   


Sansui SP-2500

Pour maintenir le dôme en place sans le défoncer, un petit lestage est nécessaire. 

C'est une simple fiche de courant 230V qui a été utilisée ici, son poids étant suffisant... Une fois cet encollage fait, attendre 24h (temps de sèchage) avant de remettre le haut-parleur en service !   


Sansui SP-2500

Le haut-parleur réparé, voyons l'état des filtres.  

Ceux-ci sont installés derrière le panneau de commande et connexions des enceintes, sur la face arrière. 


Sansui SP-2500

Les médiums et aigus peuvent être ajustés selon le goût de l'auditeur, avec trois positions : soft-natural-clear.  

Ces commutateurs provoquent des crachements, et de plus il serait intéressant de vérifer l'état des composants du filtre. Donc, démontage des circuits imprimés pour nettoyage et remise en ordre. Il faut ôter les deux boutons, et les écrous des commutateurs rotatifs.   


Sansui SP-2500

6 vis maintiennent le circuit imprimé en place.  

Pour pouvoir l'extraire hors du support, il faut aussi dé-souder les deux connexions vers les bornes (marquées "input" sur le circuit).    


Sansui SP-2500

Nettoyage des commutateurs. Pas besoin de vider une demi bouteille de produit, vaut mieux en mettre un peu et nettoyer avec un coton-tige ou autre mais non abrasif.   

L'état du coton le montre, c'était pas mal sale...    


Sansui SP-2500

Et l'état des composants ? Les selfs sont fort bien réalisées, sur noyau ferrite. Les deux résistances sont ok aussi. Mais les condensateurs ?   

Un essai au capacimètre (connexions dé-soudées) montrent que leur capacité n'a quasiment pas changé. Les condensateurs de la marque Rubycon sont généralement de bonne qualité. Mais quel impact sur le son ? Il s'agit ici d'électrolytiques non polarisés, qui ne semblent tout de même pas être le "top"...  Des condensateurs de remplacement sont visibles sur la photo ci-contre.    


Sansui SP-2500

Voici le relevé de schéma du filtre, type F-4011-B.  

Aucun filtrage sur le haut-parleur de basses (woofer) !  Le médium subit un premier filtrage par le condensateur de 10µF, la self 351 et le condensateurs de 4.7µF (passe bande à deux selfs et deux condensateurs). Ensuite, la self 202T1est à prises intermédiaires. En mettant l'une ou l'autre de ces prises à la masse, il est possible de changer alors le niveau de signal allant aux haut parleurs médiums (curieusement nommés "squawker" sur le circuit imprimé). Le filtre pour le tweeter est un peu plus simple (passe haut à 1 condensateur et 1 self) mais fonctionne de façon similaire, avec une  self à prises intermédiaires. Tant pour le médium que pour les aigües, en position "clear" une résistance de 16Ω est mise en parallèle avec le haut-parleur.    


Sansui SP-2500

Pour juger d'une éventuelle influence des capacités sur le son, essai en remplacant celles-ci dans un des deux filtres, suivi d'une écoute comparative.  

Les anciens condensateurs étaient collés au circuit, et pour les enlever il faut les arracher tant cette colle est solide ! Préparation des nouveaux composants, et encollage au silicone-colle.    


Sansui SP-2500

Le nouveau condensateur est en place, collé et soudé.  

Même montage pour les deux autres, suivi du remontage du filtre sur son support puis dans l'enceinte.    


Alors le remplacement des condensateurs, utile ou non ?  

Sans tomber dans les critères audiophiles, il faut admettre que leur remplacement a eu une influence positive sur la restitution sonore. Avec les anciens composants, le son semblait étouffé, comme si l'enceinte était recouverte d'une épaisse couverture. Pour percevoir les aigües, il fallait mettre le commutateur en position "clear". Pour les médiums, même dans cette position, les voix semblaient toujours être un peu en retrait. 

Belle amélioration avec les nouveaux condensateurs ! L'écoute perd cet aspect étouffé, et gagne en clarté. En position "clear" les aigües deviennent agressives, même. Pour les différents morceaux écoutés, la position "natural" des deux filtres donne un résultat tout à fait bon. 

Les anciens condensateurs étaient des électrolytiques non polarisés, les nouveaux (en fait des New Old Stock plutôt) sont des plastique non polarisés. Oui, les anciens composants avaient toujours leur capacité (mesurée au capacimètre), mais qu'en était il de leur ESR (résistance série équivalente), de leurs fuites évntuelles,... comme quoi la valeur absolue de la capacité ne dit pas tout !

Bien sur, la qualité d'écoute est un critère hautement subjectif ! Mais les deux filtres ont tout de même été équipés de nouveaux condensateurs... 

Même s'il ne s'agit pas d'enceintes de "grande marque prestigieuse", l'écoute est agréable, le son est assez "bluffant". Ce genre de matériel a du avoir son succès dans les "auditoriums" des magasins de l'époque !


Retour page restaurations

Page accueil