Réparation d'une carte-mère Asus


Pour changer de la radio ancienne... Un PC en panne !

Carte-mere Asus


Ce PC est celui de mon papa... Machine assez ancienne mais qui lui convient parfaitement, avec windows XP et une carte d'acquisition vidéo. Ce PC lui sert notamment à manipuler les fichiers photos et vidéo familiaux, puis à graver tout cela sur DVD. Mais voila, l'engin est tombé en panne...


Carte-mere Asus


Etat des lieux : subitement, plus d'affichage (l'écran affiche «no signal»). Essais avec un autre écran, cela ne change rien. Les diodes de fonction s'allument toujours et on entend le disque dur lors du démarrage. Par contre, pas de «beep» du BIOS dans le haut parleur à ce moment-là.

La carte graphique est une AGP, et son remplacement par une autre ne change rien non plus... Test de l'alimentation : toutes tensions présentes et OK.

Carte-mere Asus


Les condensateurs sont généralement de mauvaise qualité et source de pannes, test de quelques-uns...

Petite particularité de cette carte, le repérage des condensateurs sur la carte-mère est inverse par rapport à ce que l'on voit d'habitude... La zone colorée est souvent le pôle négatif , eh bien ici c'est l'inverse !

Ces cartes-mères sont truffées de convertisseurs de tension, généralement avec tension de sortie 1.5V pour le processeur, les bus (notamment l'AGP),... Mesure des tensions sur tous les condensateurs afin de voir si ces convertisseurs fonctionnent. Autour du processeur, c'est OK, mais détection d'une tension de 0.8V sur un condensateur de 820µF a proximité du connecteur AGP. Ca, cela ne semble pas logique... En remontant les pistes du circuit, cette tension provient d'un transistor en format DPAK. En tentant de retrouver ou est utilisée cette alimentation, je la retrouve sur des broches du connecteur AGP. Tiens, tiens...

Une visite sur l'excellent site pinouts.ru qui propose le brochage du connecteur AGP... et ma première impression se confirme : il devrait y avoir 1.5V sur à cet endroit !

Carte-mere Asus


Bon, ce transistor reçoit bien le +5V et ne donne que 0.8 en sortie... Mais qu'est-ce que c'est comme composant? Le marquage (443326) semble être spécifique au constructeur (c'est habituel). Heureusement il y a plusieurs composants identiques sur cette carte, et quelques mesures me font penser à un FET canal N de puissance. Eh bien, essayons avec un autre !

Carte-mere Asus


Pas de composants SMD dans mon stock, faisons donc un montage horrible pour tester (sans aucune carte insérée, au cas ou...). J'ai un IRF630 en stock, ca devrait aller... Soudures puis mise sous tension... OK! Ca ne fume pas et on retrouve bien 1.5V maintenant.

Remise en plaçe de la carte écran... et ça fonctionne ! L'engin redémarre, avec un «beep» lors de l'allumage, l'image du BIOS apparaît. Rien d'autre car pour cet essai, pas de disque dur ni clavier ni aucun autre périphérique connecté.

Carte-mere Asus


Ce transistor dissipe quand même un peu, je lui ai mis un dissipateur, soudé au circuit imprimé (ou était soudé l'ancien transistor SMD). Bon c'est pas beau, mais cela fonctionne !

Carte-mere Asus


L'ancien transistor est venu en morceaux lors du dé-soudage... Par sécurité, remplacement du condensateur de 820µF également... Après tout, je ne connais pas la cause du claquage du transistor.

Carte-mere Asus


Le transistor remplaçé est proche du connecteur AGP.

Carte-mere Asus


Voila voila... Après remontage, tout refonctionne. Plus qu'à laisser fonctionner quelques heures, pour être certain que cela tient le coup...

Réparer une (vieille) carte-mère de PC... Ca vaut la peine ? N'importe que «geek» vous dirait que non, que cet engin aurait du être au musée ou à la poubelle depuis longtemps. Si ce PC avait été confié à un magasin spécialisé, il aurait été déclaré irréparable. Dans tous les cas le verdict aurait été identique : obsolète, à mettre au rebut, irréparable, trop ancien...

Aimable manière de vendre un nouveau PC et de faire fonctionner en plein la con-sommation (tiret inséré volontairement). C'est ainsi, on ne répare plus maintenant !

Mais ici, cette machine satisfait pleinement son utilisateur, qui n'est nullement attiré par l'informatique mais l'utilise pour certaines applications. Le remplacement de cet ordinateur par un nouveau aurait entraîné un ré-apprentissage des nouvelles versions de softwares, peut être des fonctionnalités très différentes,... Au moins ici, pas besoin de cela, l'environnement familier est conservé !

Et puis, réparer ce PC m'aura fait passer deux heures de recherches comme toutes assez agréables, et surtout évité une importante dépense !

© Radiocollection.be, Thierry Magis 2012


Retour page réparations

Page accueil